La Rivière et le Roseau : Conte d’un 1er Amour

hinahundt_invisiblescarTels les flots impétueux de la mer,
Ainsi commence la soif de vie
D’une source d’eau, qui de rivière en fleuve,
Un jour élèvera à son tour son lit
Au rang de mer.
Mille détours accompagnent ce cheminement
Et parmi eux, résonne le cœur de son roseau.
Il suffira d’un seul battement.
Aussi léger et vigoureux que celui des ailes
De la libellule qui danse au fil de l’eau ;
Pour que germe son roseau au bord de la rivière.
Entre la rivière et son roseau,
L’amour limpide, désintéressé et profond
Devient le courant qui les traverse.
Et tout autour, l’harmonie de leur symbiose
S’affiche comme l’évidence naturelle.
Or, bien avant son ascension vers la mer,
La source vivante de la rivière avait un rêve.
Plus profond et ancré que l’amour intime
Qu’elle porte à son écosystème ;
Elle rêvait d’un ailleurs perché parmi les étoiles,
Où à l’instar du berger, elle guiderait les égarés.
Ce rêve incroyable qu’elle cru longtemps impossible,
Chargeait en elle, les matières solides d’une érosion certaine.
Chaque bassin qui se versait en elle
Manquait invariablement le court du fleuve,
Par lequel elle se jetterait dans la mer ;
Pour finalement étoffer la passion de son rêve ultime.
Asséchant de frustrations et d’amertume
Les berges où fleurissait son roseau ;
C’est sans crier gare que la source douce de la rivière
S’acidifia, jusqu’à rompre son intimité
Avec l’organisme qui deviendra désormais
Le et non Son roseau.
« Il y a des cicatrices qui ne sont visibles qu’avec le cœur. »

« Cool » de Blakesmith, un EP qui prolonge l’été

L’été s’achève doucement et la rentrée pointe déjà le bout de son nez. Qu’à cela ne tienne, voici un EP « Cool » réalisé par Blakesmith, qui prolongera les ambiances lounges et suaves de votre été… La cerise électrique sur le gâteau, il m’a demandé d’illustrer sa cover. Évidemment ce fut un honneur et plaisir non dissimulé 🙂

140716.HinaHundt_BlakeSmithCover_Final_Web

Blakesmith. Qui est-il ? Blakesmith est un artiste underground basé à Paris, qui officie en tant que beatmaker pour nous faire groover à souhait. De la palette hip hop / soul, aux sons chaleureux et pop, en passant par les ambiances lounge ou afterwork, il est difficile de rester indifférent face à la justesse des compositions de ce maître d’orchestre.

C’est d’ailleurs le challenge que Blakesmith a une fois de plus relevé avec brio, en sortant le 21 Juillet dernier, son nouvel EP « Cool ». Le thème est donné, clair et sans détour. Entre les nouvelles résolutions de la rentrée et la nostalgie du lâcher prise estival, on reste « cool » et on chill au calme en savourant la fin de l’été.
Son EP « Cool » comporte 15 titres et est disponible sur Bandcamp à prix libre à partir de 5€. Un petit prix idéal pour découvrir cet artiste dont le travail acharné repousse à chacun projet les limites de la qualité, pour le plus grand plaisir de nos plus si chastes oreilles ^^

Alors, plus une minute à perdre. Si vous ne le connaissiez pas encore, je vous invite vivement à le découvrir d’avantage et/ou soutenir son projet. Je suis prête à parier que vous ne serez pas déçue ! 😉

Et pour les plus curieux d’entre vous, vous pouvez également retrouver et partager son univers sur Soundcloud, Site InternetFacebook et Instagram.

Finalement la rentrée sur des rythmes aussi chaleureux s’annonce de bon augure. Laissez-vous tentez par la découverte et dites-moi ce que vous en pensez 🙂

What’s about The ‘Fro !

« My Page Was Blank So I Drew A ‘Fro ! » – Il ne fait plus aucun doute que ce blog a subit de grandes remises en question et négligences depuis le début de l’année (et plus encore). Il serait simple de vous dire que j’ai été beaucoup prise par le rythme effréné de mes obligations professionnelles, ma recherche d’appartement (qui a failli se transformer en mission impossible) et mon déménagement ces derniers 6 mois ; Mais l’autre facette de la vérité est moins glorieuse : je n’avais plus d’inspiration. My Page Was Blank So I Drew A 'Fro ! - HinaHundt

My Page Was Blank. Des interrogations, des doutes, des toiles d’araignée et finalement la paresse, ont commencé à embuer mon esprit et les raisons pour lesquelles j’avais créé ce blog au début. Je n’y voyais clairement plus d’intérêt à poursuivre l’aventure et encore moins ce que je pouvais apporter à la blogosphère. Pour autant, l’idée de fermer ce blog m’était difficile, sinon impossible. Contrairement aux précédentes années, je me contraignais maintenant à rechercher une seule ligne conductrice (que je ne pensais pas posséder), tel le Graal de mon retour proactif, tout en abandonnant aussi rapidement chaque tentative d’échange. Ce blog qui jadis fût mon salon de thé, mon boudoir, ma soupape et mon espace de libre-échange, était devenu le boulet qui reflétait une défaite sur moi-même.

So I Drew A ‘Fro ! Mais la petite histoire ne s’arrête pas là. Aussi frustrant que ça a pu l’être au début, j’ai commencé à accepter ce que je considérais comme une défaite et voir l’autre facette de cet état d’esprit. J’ai levé le pied sur ma course au fil conducteur, me suis retirée et mise à nue sur ce qui me freinait réellement dans ma vie. Alors, j’ai commencé à dessiner sans but ou événement précis. Seulement y prendre plaisir et retrouver cette évidence simple qui m’anime chaque fois que je regagne ma bulle avec un crayon et mon carnet de croquis. Puis, j’ai pris conscience de certains « dysfonctionnements » et limitations dans ma vie. Du coup j’ai déménagé (entre autres ^^) pour me rapprocher de ceux et ce qui sont aujourd’hui les plus importants dans ma vie. Cette décision m’a permis de retrouver un équilibre entre boulot, relations authentiques, voyages, découvertes…, qui me correspond d’avantage. Autant d’étapes mises bout à bout qui n’auraient peut-être pas été possibles sans le malaise ressenti par mon manque d’inspiration. My page was blank, so I drew a ‘Fro !*

À la manière remixée de l’aviateur de St Exupéry et du Petit Prince « Dessines-moi un mouton« , je me suis dessinée un afro en guise de caisse, qui contiendrait ce que je cherche inlassablement. Ma foi, je suis très reconnaissante des diverses expériences et de l’émancipation que j’ai déjà pu y trouver. Et de ce voyage qui suit son cour, j’ai compris que l’essentiel est d’enlacer l’inconfort et de poursuivre sa quête personnelle du bonheur et du bien-être. 🙂

Et vous, comment avez-vous surmontez vos passages à vide, que ce soit dans la blogosphère ou votre vie quotidienne ?
N’hésitez pas à commenter et partager vos ressentis, je serai ravie de vous lire et vous répondre.

My page was blank, so I drew a ‘Fro !* – Ma page était blanche, alors j’ai dessiné un Afro !

The Steamy Serie

Une buée torride s’élève sur le blog. « The Steamy Serie » est une série de 3 illustrations où pop art et sensualité se sont donnés rendez-vous. Sur fond d’applat de couleurs vectorisés et de courbes franches, j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler sur cette série. Tellement d’ailleurs, qu’il se pourrait bien que cette série ait une part II. Affaire à suivre 😉

En attendant, vous pouvez vous procurer des affiches, coussins, horloges et mugs de cette série, sur ma nouvelle page Society 6 ^^

< Steamy Dots >HinaHundt_SteamyDots_IGHinaHundt_SteamyDotsBag_S6

< Steamy Torso >HinaHundt_SteamyTorso_IGsteamy-torso-carry-all-pouches

< Steamy Legs >HinaHundt_SteamyLegs_IGHinaHundt_SteamyLegs_Pillow

Challenge :: 365 Illustrations (1er Bilan)

Voilà une semaine, que je me suis lancée ce challenge de 365 illustrations et ma foi, l’idée continue de me séduire.

HinaHundt_DrawingAday-1erBilanIl faut savoir, que je suis du genre impulsive, prête à tenter l’aventure des milles et une idées par jour… Alors vous imaginez, cultiver la même idée pendant 7 jours ne relève peut-être pas encore de l’exploit (oui faut pas pousser non plus lol), mais j’accepte volontiers ma petite tape dans le dos qui me dit « keep doing your thing girl ! ». Traduction : Vas-y poulette, tu tiens le bon bout ! ^^

Alors pour ceux qui ne me suivent pas encore sur Instagram @laceriselectrique, Facebook @La Cerise Électrique, ou Twitter @CerisElectrique (quelle tragédie !!), voici un petit récap’ des dessins que vous avez loupé depuis le lancement de ce challenge (et pour les tous premiers dessins, vous pouvez les retrouver ici) :

Day 3 :: Saufeeya (@feeeeya), portrait of an #hijabista // portrait d’une #hijabistaD3-HinaHundt_DrawingAday-Saufeeya

Day 4 :: Smiling Therapy // Thérapie par le sourireD4-HinaHundt_DrawingAday-SmilingTherapy

Day 5 :: Child cancer awareness (the real superheroes) // Cancer de l’enfant (les véritables super héros)D5-HinaHundt_DrawingAday-ChildCancerAwareness

Day 6 :: Happiness and Pain // Bonheur et DouleurD6-HinaHundt_HappinessAndPain

Day 7 :: Trust matters // Une histoire de ConfianceD7-HinaHundt_TrustMatters

Et c’est tout pour le moment, RDV la semaine prochaine pour le prochain récap.
Mais si la curiosité vous titille la souris, retrouvez-moi sur Instagram @laceriselectrique, Facebook @La Cerise Électrique, ou Twitter @CerisElectrique pour découvrir le dessin du jour et suivre l’aventure illustrée. 😉

Challenge :: 365 Illustrations

C’est en tombant par hasard sur la vidéo de David Litchfield à la conférence TEDx – Bedford, que je me suis demandée l’impact d’un tel challenge sur ma petite vie illustrée.

« Une folie ! » Voilà ce qu’a répondu mon cerveau pragmatique à mon cerveau créatif. En effet, déjà beaucoup prise par le quotidien, mon cerveau créatif qui est parti en croisade contre le chef de la tribu métro-boulot-dodo ; A d’abord considéré les frayeurs de mon cerveau pragmatique, avant de les envoyer valser sur un rythme genre « tout est possible ».

Donc depuis hier (et oui, aussitôt dit, aussitôt commencé, pas de temps pour reporter au lendemain qui n’arrive pas), je me suis lancée ce challenge de faire 1 illustration chaque jour pendant 1 an. Illustration, dessin rapide, croquis et autre divagation du porte-mine ; je me laisse toute liberté de la technique, du style, support, matériau etc… dans la seule contrainte d’une créa par jour.

365 illustrations où je découvrirais et partagerais avec vous mes forces et faiblesses. 365 illustrations où j’explorerais des nouveautés jamais tentées. C’est à la fois excitant et perturbant. Un défi à plusieurs niveaux tant sur le style que sur l’assiduité et je compte sur vous pour m’accompagner dans cette aventure. Donnez-moi vos avis au fil des dessins, ce qui vous plaît ou pas et pourquoi.

Vous embarquez avec moi ? 🙂

#HinaHundtDrawingAday – Day 1 / Pinktober (Pour la lutte contre le cancer du sein, en ce mois d’Octobre rose)

HinaHundt_Day1_PinkTober-BreastCancer

#HinaHundtDrawingAday – Day 2 / Mo’Ne Davis (1ère joueuse de baseball en équipe mixte) HinaHundt_Day2_MoneDavis

#HinaHundtDrawingAday – Retrouvez-moi sur Instagram @laceriselectrique pour être les 1ers à voir mes illustrations quotidiennes 🙂

LaCeriseElectrique_Instagram

Sunday is « As You Are – The Weeknd »

« Yeah, show me your broken heart and all your scars
Baby I’ll take, I’ll take, I’ll take, I’ll take you as you are
I’ll take you as you are, yeah
Show me your broken heart and all your flaws
Baby I’ll take, I’ll take, I’ll take, I’ll take you as you are
I’ll take you as you are, yeah » – As You are (The Weeknd – Beauty Behind the Madness)
tumblr_nr8l8onrE11tk13kzo1_1280

As You are. Ce titre qui a tourné en boucle chez moi aujourd’hui, est tout droit sorti de du dernier album de The Weeknd : « Beauty Behind the Madness ». Voilà pour la brève explication de mon week-end tout en sensualité et vitres embuées.
Artiste à succès depuis plusieurs années, c’est avec le film 50 Nuances de Grey, qu’il s’est fait connaître du grand public (le titre Earned it est son chef d’œuvres). Dans ce nouvel album, il fait encore appel à notre sensibilité à fleur de peau, jusqu’à nous offrir des collaborations finement orchestrées. Ed Sheeran et Lana Del Rey sont les cerises sur le gâteau de cet album magistral.
Bref, un tube et un album qui arrivent comme les délicieux présages d’une rentrée au top ; on en demandait pas tant… quoiqu !! Allez petite cerise sensuelle et groovy, fonces découvrir la playlist ici sur deezer et on en parle après 😉

My Fashion Alchemist

HinaHundt_Alchemist_PauloColehoHinaHundt_Fashion-Alchemist-CloseUp-WEB HinaHundt_Fashion-Alchemist_WebÀ la recherche de ma Légende Personnelle. L’Achimiste de Paulo Coelho est l’un des livres qui m’a le plus bouleversé cette année (pour le moment ^^). Et pour cause, c’est un livre où je me suis sentie étroitement connectée à l’écrivain. Il y raconte une histoire où la foi personnelle semble être la colonne vertébrale d’un voyage entre aventure, rêves et d’obstacles ; Comme s’il racontait mes rêves et ma propre histoire, ou celle du voisin avec des apparences différentes.
Du coup, j’ai voulu essayer un nouvel exercice en retranscrivant mes ressentis avec les armes et aspirations artistiques que j’affectionne le mieux pour l’heure.:)0

Be Shameless, Do You !

Do You Boo ! Elle s’appelle Shameless Maya, c’est une audacieuse et talentueuse youtubeuse, photographe et actrice (qui en plus donne des tutos topissimes sur les montages de vidéos et prises photo). Aujourd’hui, elle entre officiellement au panthéon de mes « Phenomenal Woman Illustrated« .

HinaHundt_Shameless_Maya-Blog-BisHinaHundt_ShamelessMaya-WIPHinaHundt_ShamelessMaya-CloseUp1 HinaHundt_ShamelessMaya-CloseUp2

Shameless Maya. Après des cours de théâtre, l’apprentissage de la photo et des castings sans suite ; Sa petite histoire commence par un pari qu’elle se lance en ouvrant sa chaîne YouTube en 2012, celui d’oser se promouvoir pendant 365 jours… Oui je sais, ça peut sonner bizarre au premier abord. Mais le but était de prendre sa vie en main, ses rêves, ses ambitions, et OSER vivre sa vie pleinement. 3 ans plus tard, le pari est plus que réussi avec à son compte un 1/2 million d’abonnés, des centaines de milliers de vues pour ces vidéos et surtout, une collaboration photo avec celui qu’on ne présente plus : Prince ! (Non, pas prince de Lu, mais bien LE Prince de Kiss, Raspberry Beret etc…).

Bref, la nana a mon âge(ish), elle en veut et en donne, c’est une guerrière de nos ères 2.0 qui garde malgré tout les pieds sur terre. En plus de rayonner d’une énergie positive un peu partout sur sa chaîne, elle contribue à véhiculer la pensée qu’effectivement, TOUT est possible !!
Ce paragraphe peut sembler culcul, mais dans la mesure où nous n’en sommes pas tous conscients, alors le message reste plus que jamais d’actualité. (Une phrase encore plus cucul que le paragraphe !)

Quoiqu’il en soit, rendez-vous sur sa chaîne YouTube, pour en savoir plus sur Shameless Maya ^^
Illustration by me :: Suivez le lien vers mon portfolio pour voir plus d’illustrations 🙂

Do You Boo ! Her name is Shameless Maya, she is a daring, fierce and talented youtuber, photographer and actress (who also give awesome tutorials about film making and photography). Today, she officially enters in my « Portraits d’Artistes » hall of fame.
She first went to comedy school, before learning about photography and following unsuccessful castings, before daring herself to self promote for 365 days via YouTube… Yeah I know, it sounds weird at first. But, her goals were to take responsability for her dreams, ambitions and DARE to live her life fully. 3 years later, her bet has more than succeeded with half of a million subscribers for her channel, hundreds of thousands views for her videos and particularly a successful photo collaboration with the one we don’t present anymore : Prince ! (Not the Lu cookies, but THE Prince of Kiss, Raspberry Beret etc…).

In few words, this shameless girl is one of those 2.0 era hustler. She knows what she wants and goes get it. Although she is successful, she remains down to earth and also gives a lot in return. By spreading her radiant positive energy, she sure contributes to the « Everything is Possible » vibration !!
This might sounds cheesy, though i’ve realised that it’s unfortunately not that obvious to everybody yet. So let’s keep spreading the word. (This conclusion is even cheesier !)

Anyway, if you want to know more about her, please feel free to check her Shameless Maya YouTube channel
Illustration by me :: Follow the link to my portfolio for more illustrations 🙂

:: DIY: Summer Crop Top ::

:: #DEARME: Advice to Younger Me ::